12 étapes essentielles dans un projet de création de site internet et/ou blog

12 étapes essentielles dans un projet de création de site internet et/ou blog

Vous êtes professionnel et souhaitez passer le cap en offrant un site internet à votre entreprise ? Découvrez les 12 étapes essentielles qui vous aideront à voir plus clair dans votre projet de création de site internet. Vous comprendrez à travers ces 12 points, le travail d’une agence web, avant, pendant et après la conception de votre futur nouveau site et constaterez en parallèle, le degré d’implication que ce projet attend de votre part. Vous trouverez en fin d’article, un fichier modèle (sous Excel et PDF), à remplir. Ce document liste les critères nécessaires pour réaliser votre projet web, il sera d’une aide précieuse par la suite, pour rédiger votre cahier des charges. Un modèle de cahier des charges sera également disponible en fin d’article, au format (doc, docx et Pdf)

SOMMAIRE

Introduction

  1. La rencontre avec le prestataire
  2. La stratégie de communication orientée web
  3. Les besoins techniques
  4. Les contenus visuels
  5. Les contenus textuels
  6. Les liens extérieurs
  7. L’aspect développement (versions mobile et ordinateur)
  8. Validation web design
  9. Étape tests
  10. Validation tests
  11. Référencement “On Page” et “Off Page”
  12. Retours sur les actions de référencement

Conclusion

Télécharger nos documents modèles
Projet de création de site internet et Cahier des charges

Introduction

D’un site internet à un autre, il y a d’énormes différences. Certes, il y a des similitudes techniques, pourtant Un site internet est un élément de communication unique, avec sa propre identité, son propre message, ses propres valeurs. Pour ce faire, un travail important en amont est nécessaire avant que le site internet soit en ligne et opérationnel.

Un site internet est un élément de communication unique, avec sa propre identité, son message, ses valeurs

Un site internet est un outil de communication au service de votre entreprise (notoriété, image de marque, gain de part de marché, …). Il peut représenter un commercial virtuel qui prospectera ou effectuera des transactions financières (dans le cas d’une boutique en ligne), 24h/24 – 7jours/7. Pour cette raison, un minimum d’implication sera attendu de votre part, depuis sa mise en œuvre jusqu’au suivi et analyse des indicateurs au cours de son exploitation.

Un site internet est un outil de communication au service de votre entreprise

Un développeur web, un chef de projet web (le prestataire), s’interroge au sujet des besoins de son client. Il se pose 3 questions importantes au départ qui viendront l’aider dans le déploiement de votre projet de création :

  • Qui est-il ? (Le client, l’entreprise)
  • Que fait-il ? (Quel est son produit, son service)
  • Comment il le fait ? (Quelles sont ses compétences dans la fabrication, la conception, quel est son savoir-faire, comment et où agit-il pour proposer son produit et/ou service)

Ces 3 questions peuvent paraitre simples. Elles ont un but bien précis, proposer au client un exercice de présentation factuelle de son entreprise, son produit(s) et/ou service(s).

Téléchargez en fin d’article,

  • Le modèle étapes projet de conception d’un site internet
  • Le modèle cahier des charges

 

 

1. La rencontre avec le prestataire

rencontre pour un entretien de création de site internet

Il s’agit de prendre en compte vos besoins et identifier, en parallèle, votre opinion de l’internet. Il est important de vérifier certains préjugés surtout pour comprendre où l’on met le doigt ! Ces rencontres peuvent être réitérées en fonction de la complexité du site. Le concepteur traduira ces échanges sous forme d’écrits et définira la faisabilité de votre projet en se servant d’indicateurs que peux lui fournir, par exemple, la technique d’objectif « S.M.A.R.T » (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste, Temporel). Par la suite, le concepteur fera un retour (reformulation du projet) afin de vérifier que les besoins ont été correctement identifiés et qualifiés. Les informations suivantes vous seront donc demandées par la plupart des agences web sérieuses.

  • Présentez votre entreprise avec vos propres mots et convictions
  • Présentez votre produit(s) et/ou service(s)
  • Communiquez-vous déjà sur internet ? (Réseaux sociaux, blogs, forums, …)
  • Définissez avec des mots concrets l’identité de votre entreprise, son message, son slogan, ses valeurs
  • Définissez votre vision du web : comment cela fonctionne, comment imaginez-vous votre site en ligne, que devrait-il vous apporter
  • Avez-vous des projets pour votre entreprise ?
    • Si oui, la conception d’un site internet, vient-il en appui de ces projets ?
  • Avez-vous identifié une problématique(s), un frein(s) qui peut nuire à votre entreprise ?
  • Avez-vous identifié des opportunités qui peuvent être un plus pour votre entreprise ?
  • Listez vos besoins (ceux qui répondront à votre problématique et/ou à votre projet
  • Que souhaitez-vous (par ordre de priorité), qu’un site internet vous apporte en retour ? (Hausse des ventes, notoriété, reconnaissance, confiance, …)
  • Travaillez-vous avec des partenaires, des sous-traitants, …
  • Connaissez-vous votre concurrence ? (hors internet, sur internet)
  • Quels sont, d’après vous, les objectifs à atteindre suite à la conception d’un site internet (en termes de ventes, d’image, de notoriété, de confiance, …)

2. La stratégie en communication orientée web

stratégie en communication sphère web

La stratégie en communication orientée web, défini le plan d’action qui aura été décidé à la mise en place du projet site internet. Je vous invite à lire cet article qui traite plus en détail de la stratégie en communication digitale :
https://sphere-web.org/2017/08/21/strategie-de-communication-digitale/

Ainsi que cet article destiné aux organismes de formation sur les méthodes de communication sur un site internet :
https://sphere-web.org/2017/08/28/la-communication-des-organismes-de-formation/

Et cet article concernant les sites au format One Page :
https://sphereweb.fr/independants-microentreprises-autoentreprises-artisans-optez-pour-le-site-one-page-une-page/

Concrètement, la stratégie se défini selon les critères suivants, que vous devrez décider :

  • Définir sa (ses) cible(s). La ou les cibles, pourront être par la suite sollicitées via
    • Site internet
    • Blog (si le blog fait partie de votre stratégie)
    • Les réseaux sociaux et groupes thématiques
    • Forums et sites spécialisés
  • Repérer et lister vos principaux concurrents
    • Lesquels ont un site internet
    • Indiquez l’adresse de leur site
  • Définir la ou les règles qui seront retenues pour le référencement. En général, SEA et SMO seront priorisées au départ :
    • SEO –> (Search Engine Optimization), référencement naturel (conseillé, à ne pas omettre)
    • SEA –> (Search Engine Advertising), référencement payant auprès des moteurs de recherche
      • Quelle méthode en SEA
      • Quel budget
    • SMO –> (Social Media Optimization), activités sur les réseaux sociaux visant à développer sa visibilité et sa notoriété (conseillé, à ne pas omettre)
  • Définir les limites géographiques du référencement, à savoir :
    • Référencement local
    • Référencement régional
    • Référencement national
    • Référencement international
  • Définir si des opérations spéciales seront mises en place tels que :
    • Jeux-Concours
    • Enquêtes
    • Remises
    • Offres spéciales
    • Parrainage
  • Lister si possible des partenaires ayant un site internet ou un blog :
    • Des partenaires (échanges de liens entrants et sortants entre sites respectifs)
    • Des ambassadeurs (bloggeurs) qui pourraient promouvoir votre(vos) produit(s) et/ou service(s)
  • Décider de la nécessité et de l’emploi d’une Newsletter
  • Choisissez les contenus textuels et/ou graphiques, destinés au site internet, c’est-à-dire :
    • Les textes (sans entrer dans le détail)
    • Images, photos, dessins, plans, fiches techniques, …
    • Vidéos de l’entreprise, du produit(s) et/ou service(s)
    • Interviews avec des professionnels du secteur qui parleront de votre produit
    • Articles de presse
  • Choisissez les thématiques des contenus textuels et graphiques, destinés au blog, c’est-à-dire :
    • Lister les différentes thématiques des articles qui paraîtront sur le blog
    • Sélectionner les photos, images, dessins, … qui accompagneront les articles
    • Vidéos de l’entreprise, du produit(s) et/ou service(s)
    • Interviews avec des professionnels du secteur qui parleront de votre produit
  • Définir les réseaux sociaux qui seront utilisés. Cette étape concerne d’une part le référencement du site, d’autre part représente un baromètre de notoriété de l’entreprise. Des réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat, Pinterest, … peuvent convenir en fonction de votre(vos) produit(s) et/ou service(s)

3. Les besoins techniques

Besoins techniques sphère web

Les besoins techniques s’identifient dès le départ. Ils sont à la base d’un projet solide, notamment en ce qui concerne le référencement. Le référencement fera office d’un autre traitement car c’est un élément qui se travaille tout au long des étapes. Concernant le référencement, on anticipe sans cesse tout au long de la réalisation du projet.

  • Définir un ou plusieurs noms de domaine (www.monsite.com)
  • Choisir les extensions appropriées (.fr, .com, .org, .biz, …)
  • Définir des mots clés (même si les moteurs de recherche n’y font plus trop attention), liés à votre activité (Par exemple : maçon, constructeur, charpentier, …)
  • Définir des expressions liées à votre activité (Par exemple : « maçon à Marseille », dépannage auto 24 heures sur 24 »)
  • Définir le nombre de pages que votre site devrait avoir ainsi que leur intitulé et caractéristiques
  • Précisez les pages importantes du site. Vous préférez prioriser le page d’accueil ou bien directement la page boutique (en cas de boutique en ligne), …
  • Choisir le besoin d’une page d’atterrissage (Landing Page), qui est une page promotionnelle
  • Définir la charte graphique de votre site (couleurs prédominantes, couleurs secondaires, choix des polices, aspect architectural, …)
  • Définir les modules à développer et intégrer au site (Newsletter, module de réservation, module de rappel téléphonique, module de tchat en direct, passerelle de paiement, …)
  • Concevoir un Web Design : le concepteur réalise 2 schémas de votre site reprenant l’architecture + la charte graphique, une version mobile (Responsive Design) et une version ordinateur. Ce document graphique vous donne une première impression de ce que sera le futur site internet. Se conçois à main levée ou avec un logiciel tel que Photoshop ou encore des sites « mockup » tel que mockflow.com. Une fois validé par le client, l’étape de développement pourra commencer.
  • Conclure par la rédaction d’un cahier des charges web : document « très important » que vous serez amené à réaliser. Il formalise vos besoins auprès de votre futur prestataire, rappelle le contexte, les objectifs à atteindre le périmètre du projet ainsi que tous les critères retenus pour la création de votre site. Les documents telles que web design, charte graphique, comptes rendus, stratégie, maquettes, … seront annexés. Pourront accompagner également ce cahier des charges, les modalités financières et l’aspect juridique.

4. Les contenus visuels

contenus visuels à insérer sur site web

Les contenus visuels reflètent votre identité, la qualité de votre(vos) produit(s) et/ou service(s). Ils viennent en appui à vos contenus écrits. Comme disait Confucius, « Une image vaut mille mots ». De plus, les contenus visuels contribuent également au référencement.

Une image vaut mille mots
Confucius

  • Photos de votre entreprise (locaux)
  • Photos de votre produit(s) et/ou service(s)
  • Dessins, images, plans
  • Fiches techniques de votre produit(s) et/ou service(s) (en cas de boutique en ligne)
  • Tous documents ayant un intérêt visuel
  • Vidéos, sous forme de fichier ou provenant de sites tels que YouTube, Viméo, …
  • Version originale de votre logo sous Illustrator (.ai, .eps), Photoshop (.psd, .jpg, .png, …)

5. Les contenus textuels

textes à insérer dans la création site internet

Réunir en amont les contenus écrits, permet de commencer le travail de référencement. Ce sont ces contenus qui seront en premier interprétés par les moteurs de recherche. Les textes sont également un plus si vous décidez de tenir un Blog. En effet, un blog vous donne l’opportunité de vous positionner en tant qu’expert, d’être suivi par une communauté et créer par conséquent du trafic supplémentaire sur votre site.

  • Fichiers PDF (fiches techniques, livre blanc, programmes de formations, …)
  • Textes ou rédactions pouvant faire office d’articles de blog
  • Articles de presse parlant de vous, de votre produit(s) et/ou service(s)
  • Tous documents textuels ayant un intérêt pour l’image de marque de votre entreprise
  • Commencer à rédiger un texte (environ 350 mots), présentant votre entreprise, votre produit(s) et/ou service(s). Ce texte servira à la conception de la page « Qui suis-je » ou « qui sommes-nous ».

Un blog vous donne l’opportunité de vous positionner en tant qu’expert, d’être suivi par une communauté et créer par conséquent du trafic supplémentaire sur votre site

6. Les liens extérieurs

liens externes création site internet

Que dit-on de vous sur internet ? Parle-t-on de vous en dehors de votre entreprise ? existe-t-il des sites spécifiques liés à votre activité, où vous seriez cité ? (Pages jaunes, réseaux sociaux, annuaires spécialisés, partenaires, …)
Il s’agit de savoir dans cette étape, si le nom de votre entreprise est déjà présente sur internet dans le but de mesurer sa notoriété. C’est une des étapes qui nous éclaire sur d’éventuels liens « Off site » (en dehors du site), en cas de refonte de site. Pour cela, il est important de savoir :

  • Utilisez-vous des réseaux sociaux ?
  • Si oui, lesquels ? (Leur lien ou l’adresse internet de leur page)
  • Liens des sites parlant de vous
  • Liens des vidéos parlant de vous (YouTube, Viméo, Dailymotion…)
  • Liens vers des articles de presse parlant de vous
  • Existe-il des forums traitant de votre activité (si oui lister les liens)
  • Existe-t-il des blogs traitant de votre activité (si oui lister les liens)

7. L’aspect développement web (version mobile et ordinateur)

développement site internet

Les éléments cités ci-dessus, une fois réunis, donnent le feu vert à la construction du site. Nous possédons les bases, il est temps de construire dans un premier temps, les fondations. L’architecture du site prendra forme après de nombreux échanges entre le client et le prestataire. La durée de développement est variable. Elle peut aller de 3 semaines à plusieurs mois (en moyenne il faut compter 3 semaines pour un site classique), en fonction de la nature du site (One page, site vitrine, site dynamique, boutique en ligne). De plus, la version mobile et la version ordinateur seront différentes mais construites en parallèle. Voyons le processus de développement :

  • Développement architecture du site. L’une des étapes les plus longues (après le référencement). Il s’agit de créer l’architecture du site en tenant compte de son design (respect du web design), pour la version mobile et version ordinateur.
  • Création des pages liées à l’activité. La plupart du temps ce sont les pages Accueil, Nos services, Galerie, Qui sommes-nous, Contact, …
  • Création des pages obligatoires que sont les pages Mentions légales, Politique de confidentialité, Condition générale d’utilisation (CGU), Conditions générales de vente (CGV), plan du site …
  • Insertion des contenus textuels et graphiques appropriés à chaque page
    • Concernant les contenus, ils sont insérés en tenant compte du référencement (On Page), c’est-à-dire, le choix des mots clés, des expressions, des niveaux des titres, des caractéristiques des photos et tous documents autres que textes, …
  • Interconnexion des réseaux sociaux à votre site
  • Conception du blog (si demandé). Ce dernier comprend la même charte graphique que le site internet.
  • Création des boites mail avec l’extension de votre site (si demandé).
  • Création des modules appropriés au site (par exemple : module de réservation restaurant, module réservation séjour Google Map, module de connexion, module de paiement en ligne, inscription à une Newsletter, …)
  • Création des différents formulaires (contact, demande de devis, réservation, …)

Prenez connaissance de l’article concernant les sites One Page : 
independants-microentreprises-autoentreprises-artisans-optez-pour-le-site-one-page-une-page/

8. Validation web design

validation web design

Première étape de validation. À ce niveau, vous pouvez donner votre opinion et pouvez apporter d’éventuelles modifications si nécessaire. C’est une étape intermédiaire et importante dans la progression de la conception du site internet, pour les versions mobiles et ordinateurs.

9. Étape tests

Cette étape concerne le bon fonctionnement du site, de ses modules ainsi que des divers formulaires. On vérifie les points suivants :

  • Fonctionnement des liens de menu
  • Fonctionnement des liens internes (liens hypertexte)
  • Fonctionnement des liens externes (s’il y en a)
  • Fonctionnement des divers modules
  • Fonctionnement des formulaires
  • Vérification de réception des notifications provenant du site (notification de réservation, de demande de devis, …)
  • Contrôler les affichages selon les versions (mobile et ordinateur)

10. Validation des tests

Seconde validation de la part du client. Ce dernier vérifie à son tour le fonctionnement des éléments du site. Il contrôle les différents textes de notification (notifications que reçoit l’utilisateur qui remplit un formulaire de contact, qui fait une réservation, qui s’inscrit à une Newsletter, …).

11. Le référencement - On Page / Off Page

référencement d'un site internet

C’est une étape cruciale comme vous vous en doutez. C’est un travail qui dure dans le temps puisqu’il s’agit de donner du sens au site internet, au regard des utilisateurs mais aussi au regard des moteurs de recherche. Cette étape, se travaille depuis le début et tout au long de la conception du site. Les premiers effets sont visibles en moyenne à partir du 4ème mois d’exploitation du site. Le référencement, fait partie de la stratégie en communication (voir étape N°2). Il se divise en 2 parties :

  • Le référencement « On Page », qui se travaille lors du développement du site et qui consiste à évaluer les contenus (liens internes corrects, caractéristiques des photos, hiérarchisation des contenus, respect des niveaux de titres des contenus écrits, code source propre …)
  • Le référencement « Off Page », qui consiste à faire un travail hors site. Il s’agit de :
    • Déclarer le site aux moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo, …)
    • Déclarer le site dans un communiqué de presse
    • Interconnecter le site aux outils Google, tels que
      • Google Analytics
      • Google My business
      • Google Map,
      • Search Console
      • Google AdWords
    • Cibler et lister tous les sites traitant de votre activité dans un objectif de veille
    • Publier de façon régulière sur les réseaux sociaux
      • Répondre aux commentaires laissés par les internautes ou followers en faisant durer les échanges
    • Publier de façon régulière des articles sur le blog
    • Publier ou modifier des photos sur le site pour démontrer aux moteurs de recherche que le site évolue
    • Développer des liens entrants vers le site :
      • Cibler et lister forums, blogs traitant de votre activité, dans le but d’y participer (laisser des commentaires sur les blogs, répondre à des internautes sur des forums.)

Cibler les annuaires thématiques ou généralistes pour référencer le site, tels que Pages jaunes, société.com, So Local, … Le concepteur saura logiquement choisir les bons annuaires pour éviter d’être mal catalogué par les moteurs de recherche. Certains risques de désindexation de site peuvent se produire en cas de mauvais liens entrants.

12. Retour sur les actions de référencement

compte rendu création d'un site internet

Une fois le site en ligne et les actions de référencement en cours, il est temps de faire un premier constat en vérifiant les performance SEO. Il faut néanmoins attendre le 4ème mois d’exploitation du site pour avoir des premiers résultats parlants. Un premier document statistique vous sera alors communiqué. Une analyse de données sera effectuée grâce aux outils statistiques mis en place (outils Google) afin de récupérer des indicateurs pertinents. Ces derniers informent sur la qualité du site (architecture, contenus, popularité, …). Nous ferons principalement attention à :

  • L’indexation de toutes les pages du site par les moteurs de recherche (sont-elles toutes référencées ?)
  • Le positionnement du site dans les résultats de recherche
  • L’analyse des visites, soit:
    • La quantité de visiteurs par page sur le site et/ou sur le blog :
      • Pages très visitées
      • Pages peu, très peu ou pas du tout visitées
    • Les mots clés utilisés par les visiteurs
    • Les expressions utilisées par les visiteurs
    • Les sources depuis lesquelles les visiteurs sont arrivés
      • Direct: depuis votre url tapée directement sur le navigateur
      • Organic Search: depuis quels moteurs de recherche
      • Social: Depuis quels réseaux sociaux
      • Referral: Depuis quels (autres) sites (liens externes au site)
      • Paid Search: depuis des liens sponsorisés en cas de référencement payant (SEA)
    • Les appareils qui ont permis aux visiteurs d’arriver sur votre site (mobiles, tablettes, ordinateurs), ainsi que leur proportion
    • Quels articles du blog ont été :
      • Lus
      • Aimés
      • Commentés
      • Partagés : devenir follower (suivre si possible) des utilisateurs qui ont partagé vos articles
    • Taux de rebond, c’est-à-dire le nombre de visiteurs qui sont partis immédiatement du site sans le visiter (moins de 30 secondes en général)
    • La vitesse de chargement (sur mobile et ordinateur). Plus de la moitié du trafic mondial se fait depuis les téléphones portables (environ 52%). Google a donc développé un algorithme d’indexation (Index Mobile First), qui calcule dorénavant les performances du site mobile. Attention, en France, la tendance se vérifie mais l’ordinateur de bureau a encore des beaux jours devant lui.
    • Suivi de la qualité des liens entrants (netlinking)
    • L’état social du site
      • Analyse des visites par réseau social
      • Nombre de followers par réseau social
      • Analyse des contenus publiés par réseau social :
        • Lus
        • Aimés
        • Commentés
        • Partagés : devenir follower (suivre si possible) des utilisateurs qui ont partagé vos posts et articles provenant du blog
      • Suivi des commentaires (auxquels vous avez répondu) sur les forums, les blogs et groupes de réseaux sociaux

Conclusion

Si le concepteur s’investit totalement dans cette mission, il en va de même pour son client. En effet, à eux deux, ils pourront mener le projet à terme. Le concepteur apporte une aide technique au chef d’entreprise qui souhaite communiquer pour mieux vendre, et bénéficier ainsi d’une reconnaissance (notoriété) auprès de ses clients et prospects.

Le chef d’entreprise est le seul à connaitre le message à diffuser, le concepteur quant à lui, est le seul à savoir le mettre en forme.

Cet article n’est pas exhaustif. Il liste néanmoins les points les plus importants à connaitre lorsque vous souhaitez en tant que professionnel, mener à terme un projet web. Il sera d’une aide précieuse pour répondre aux questions dont le concepteur aura besoin et sera un véritable fil rouge pour vous permettre de suivre les étapes de conception et d’exploitation. Enfin, ce document vous permettra de concevoir plus facilement votre cahier des charges qui fera le lien entre votre entreprise et l’agence de création de site internet

Les documents suivants, vous sont proposés par sphereweb.fr


Télécharger le fichier Excel qui vous guidera dans votre projet de création de site internet

Télécharger le fichier psd qui comprends un modèle de cahier des charges

Télécharger le fichier Word correspondant, qui comprends un modèle de cahier des charges

WebSphere2017

Agence en communication digitale

Laisser un commentaire